Isolation, sols et murs

Le liège utilisé pour fabriquer les produits qui serviront à la construction et à la décoration est majoritairement extrait du premier ou du second écorçage de l’arbre.

Ce liège est impropre à la fabrication des bouchons;il peut également provenir de rebuts ou de morceaux de liège de trituration résultant justement des étapes de fabrication de bouchons.

Le liège est entre toutes les matières naturelles celle qui détient les meilleures propriétés d’isolation.

En effet, ses qualités mécaniques et physiques le rende efficace contre les basses températures et les fortes chaleurs.

Résistant à l’eau et à l’humidité, il ne s’altère pas, même en “vieillissant” .

Son élasticité lui permet d’éviter les ponts thermiques en épousant les vis, les clous et autres mauvais traitements et lui confère des qualités anti-vibratiles. Résistant à l’eau et à l’humidité, il ne s’altère pas.

Autre gros avantage pour les personnes sensibles, le liège n’absorbe et n’attire aucune poussière, il contribue donc à protéger l’homme des allergies.

Enfin, sa constitution inchangeable (au long du temps) garantit sa haute résistance.

Des parquets de liège massif 100% naturel, des murs de liège acoustiques et esthétiques, des tissus de liège… les entreprises du secteur innovent et fabriquent les revêtements en liège les plus incroyables.

Cet isolant naturel est de plus en plus utilisé dans l’univers de l’ameublement et de la maison en général. Materiau chaud, souple, étanche, resistant et facile à entretenir, le liège est aussi bien à sa place aux murs que sur les sols, dans les habitations privés et dans les batiments publics, comme dans la Sagrada Familiapar exemple !

En effet, les plus de 2 millions de visiteurs qui se pressent chaque année dans la Sagrada Familia et plus particulièrement dans la crypte de ce mythique monument catalan vont désormais fouler un sol en liège “made in Portugal” ! Jordi Bonet i Armengol l’architecte de ce pharaonique chantier a en effet choisi la société Amorim Revestimientos pour recouvrir les plus de 2000m2 de surface au sol de la crypte.

Confortable et esthétique, ce plancher, présente avant tout l’ avantage d’être un excellent isolant phonique, propriété bien connue du liège… On comprend aisément que l’argument soit de taille pour une réalisation de cette envergure ! Déclarée Patrimoine Mondial de l’UNESCO, cette partie de la sacro sainte basilique n’en sera que plus belle.Le génial et avant gardiste Gaudi approuverait certainement l’utilisation de cette sacrée matière!

« Une meilleure ville, une meilleure vie » ! En réalisant un pavillon en liège, le Portugal a suivi à la lettre le thème de l’Exposition Universelle de Shangaï qui s’est ouverte du 1er mai au 30 octobre 2010. Pour réaliser cet édifice, ont été fournis 5 500 M2 de liège contribuant ainsi à un ensemble architectural époustouflant, qui a séduit plus de 10 000 visiteurs dès le premier jour. Le choix du liège s’est imposé aux architectes de ce pavillon parce que le Portugal est le 1er pays producteur de chênes-lièges au monde, mais aussi parce que ce matériau s’insère à la perfection dans le concept de construction durable et qu’il est un modèle d’innovation et de bonnes pratiques en matière d’écologie.

Les 3 640 M2 de façade du pavillon ont été couverts par 28 000 tonnes de plaques de liège privilégiant ainsi une parfaite isolation thermique. A l’intérieur, le sol, d’une surface de 1 100 M2, est couvert d’un parquet isolé de liège. La salle de projection du pavillon est entièrement insonorisée grâce aux 780 M2 de matériaux acoustiques liège. Signé Carlos Couto, architecte portugais établi à Macao, le pavillon portugais occupait une surface de 2 000 M2.

Photos